D'argile et de feu

Océane MADELAINE

Busclats

  • par (Les Oiseaux de nuit)
    10 novembre 2018

    fait par moi, Océane Madelaine.

    D'Argile et de feu est un hommage à la poterie, à celles et ceux qui la font.
    C'est l'histoire de trois femmes. Il y a Océane Madelaine céramiste, venue passer un CAP de tournage à Saint-Amand-en-Puisaye et qui écrit ce roman, D'argile et de feu.
    Il y a Marie Pratt, dites Jeanne Brûlais (inspirée de Marie Talbot née au 19e siècle) qui façonne ses bouteilles et les signe de son célèbre: "fait par moi, Marie."
    Et il y a une autre Marie, la narratrice de ce livre, jeune femme de nos jours, qui n'a de cesse de fuir les flammes d'un feu ancien et dévastateur.
    Ce livre est aussi l'histoire d'un feu qui répare, permet une renaissance.
    On est à la Borne ou à Saint-Amand peu importe, on est en terre de potières et de potiers, d'argile et de feu.


  • 7 juillet 2015

    Océane Madelaine - son mot préféré : « Visage »

    J'y pense et y repense, et c'est toujours ce mot-là qui jaillit, absolument. C'est un mot dense, qui est saturé d'autres mots et qui pourtant les nie aussi, les refuse, les renvoie à leur maladresse de mots. On n'écrit pas un visage, on n'écrit pas le visage, et on ne fait que ça, d'une certaine manière. Inlassablement comme un peintre on y revient, avec d'autres mots, pour scruter ce mot de «visage», on s'approche, on s'éloigne. On raconte le carmin des lèvres, le volcan des peaux, la salive, la morve, la faim, l'éblouissement, les larmes, le sang, tout cela contenu en un seul mot encore, toute la vie et toute la mort encore j'y reviens, et je pense à Lévinas, et je pense à Antelme, au visage singulier qui dit toute l'espèce humaine et son éloge dans la pisse et la boue ; et oui je scrute ce mot comme je pourrais le faire justement d'un visage, c'est profond insondable concret et abstrait tout à la fois, et alors les mots vont essayer de faire leur travail de mots en cernant l'indicible, oui, «visage» dans ma bouche entre paysage et sauvage, mot de caresse et de refus, mot qui arrête et contient l'écriture, mot immense, déployé ou recroquevillé, mot mystère toujours renouvelé dans l'amour de la langue.

    (Contenu publié avec la collaboration du site www.lesmotsdeslivres.fr)


  • par (Tirloy)
    13 mars 2015

    Instant suspendu !!

    Sous la plume d'Océane Madelaine, la couleur des mots prend la forme des flammes du feu que son héroïne veut combattre. Elle prend la forme des objets que sa deuxième héroïne souhaite sculpter. Poésie, folie... c'est deux Marie, puisque c'est ainsi qu'elles s'appellent toutes les deux, empruntent des chemins, ceux de la fuite, de l'errance...de l'accomplissement que l'une découvre au regard de la vie de l'autre puisque Marie Brulais, potière de son état à vécu 150 ans auparavant dans ce village.
    Par la lecture de ces deux cahiers, lu en alternance, vous découvrez un très beau premier roman tout dans l'épure des mots
    Un joyaux d'écriture !!!