Katie

Michael McDowell

Monsieur Toussaint Louverture

  • Conseillé par (Librairie Mots et Images)
    3 mai 2024

    Complètement dément !

    Des situations dingues, un rythme fou ... on dirait Autant en emporte le vent mixé par Scorcese, à la fois gothique et déjanté !
    Complètement dément !


  • Conseillé par (Nouvelle Librairie Sétoise)
    18 avril 2024

    De l'art de raconter une bonne histoire

    Un roman dense qui raconte les destins croisés de deux jeunes filles que tout oppose. Philo est douce et travailleuse. Quant à Katie, elle est violente et fainéante. Mais toutes deux partagent tout de même quelque chose : elles sont pauvres et cherchent à échapper à leur condition. McDowell sait raconter de bonnes histoires, ses personnages féminins sont particulièrement travaillés. Un grand roman !


  • Conseillé par (Librairie Page et Plume)
    18 avril 2024

    Démoniaque

    Katie Slape a des dons de voyance. Il lui suffit de toucher la main de sa victime pour connaître tous ses secrets les plus intimes. Elle est méchante, cruelle, dangereuse, vénéneuse et n’hésite jamais à tuer pour obtenir ce qu’elle veut. Ses parents peu recommandables et elle sont venus s’installer en ville après avoir fui leur village. L’oreille collée aux portes, ils savent toujours tout. Le don de Katie fait le reste et il n’y a plus qu’à éliminer les importuns. Ce qui leur permet de détrousser leurs pauvres victimes et de s’enrichir.

    Philo est pauvre. Elle vit avec sa mère et elles ont du mal à payer leur loyer. Un jour, elles reçoivent une lettre du grand-père de Philo, qui lui demande de l’aide pour se débarrasser des Slape. Ces derniers se sont installés chez lui suite au décès de son fils et en veulent à son argent. Philo se fait embaucher à la ferme, mais est aussitôt démasquée par Katie. Elle ne s’est pas assez méfiée quand cette dernière lui a pris la main pour lire son avenir. Elle a ainsi pu voir que Philo projetait de partir le soir même avec son grand-père et son argent. Elle l’a devancée de la façon la plus ignoble qui soit et l’a faite accuser de meurtre. Philo réussit à s’enfuir et à regagner son village, sans se douter que les Slape sont sur ses traces, avec les plus cruelles intentions. Et qu’ils vont les mettre en œuvre de façon abjecte avant de disparaître à nouveau. Toujours recherchée, Philo doit se résoudre à quitter son village. Elle débarque à New-York. Quel choc : la foule, le trafic, le bruit, elle qui n’a jamais quitté son New Jersey. Sa naïveté fait d’elle la proie rêvée pour les voleurs. Mais sa bonté va lui permettre de surmonter ses soucis. Jusqu’à ce que sa route croise de nouveau celle des Slape, pour le pire et pire encore.

    La traque sanglante ne fait que continuer, avec une Katie de plus en plus folle, dangereuse et avide de sang, qui y va franco dans les représailles. Aucune pitié chez cet être démoniaque et monstrueux, complètement possédé par la folie

    Enorme coup de cœur. L’imaginaire de cet auteur est décidément sans limite et c’est tant mieux. C’est un maître incontesté dans son domaine, il nous emmène à chaque fois dans une intrigue incroyable avec des personnages impitoyables. C’est remarquable, fabuleux, grandiose, prodigieux. Les qualificatifs ne manquent pas pour saluer ce roman. Comme à chacun de ces livres, dès qu’on commence, on ne peut plus le lâcher.


  • Conseillé par (Nouvelle Librairie Sétoise)
    28 mars 2024

    De l'art de raconter une bonne histoire

    Un roman dense qui raconte les destins croisés de deux jeunes filles que tout oppose. Philo est douce et travailleuse. Quant à Katie, elle est violente et fainéante. Mais toutes deux partagent tout de même quelque chose : elles sont pauvres et cherchent à échapper à leur condition.
    McDowell sait raconter de bonnes histoires, ses personnages féminins sont particulièrement travaillés.
    Un grand roman !