Dans la maison de mon père

Joseph O'Connor

Rivages

  • Conseillé par (Au moulin des Lettres)
    28 mars 2024

    Un incontournable de ce début d'année !

    Remarquablement construite, la trame repose sur un personnage qui a existé, le père O'Flaherty, officiellement préposé aux demandes de divorce au Vatican et officieusement membre fondateur et activiste forcené d'un petit groupe de résistants au sein même de l'État papal entre 1943 et 1945.
    Prêts à tout pour aider des prisonniers en fuite et des Juifs romains à échapper aux filets des SS établis à Rome pendant 9 interminables mois, ils vont œuvrer de jour comme de nuit, le danger d'être arrêtés se faisant chaque jour plus imminent.
    Mêlant fiction et base historique comme il se doit pour ce registre, O'Connor captive son lecteur de bout en bout et peu importe que tel ou tel fait se soit réellement passé de la façon dont il la décrit ou pas -ne jamais oublier que le terme de "roman" avertit que c'est bien une fiction à laquelle on s'attelle quand on ouvre le livre -, le résultat est remarquable. Décrivant une Rome assiégée, O'Connor restitue en outre avec force la peur et la violence que sème sur la capitale italienne le chef des SS nouvellement nommé par Hitler lui-même, tout comme la délation qui y règne.
    Chaque personnage est une pièce importante de la partie qui se joue alors et O'Connor, en raconteur exceptionnel, donne à chacun une couleur et un ton bien particuliers.
    Un roman incontournable de cette année !
    Cerise sur le gâteau, si vous avez envie d'en savoir plus sur le rôle et la position de l’Église à cette période, un essai vient d'être publié par les éditions de La Découverte LES ÂMES TIÈDES, LE VATICAN FACE À LA SHOAH de Nina Valbousquet.


  • Conseillé par (Librairie Page et Plume)
    29 janvier 2024

    Un homme juste

    Le prêtre Hugh O'Flaherty n'était franchement pas commun. Rattaché au Vatican pendant la 2nde GM, il a monté un réseau pour faire évacuer les juifs et résistants de Rome sous la coupe des nazis. Le réseau se cachait sous le nom du "Chœur", des hommes et femmes, de toutes origines, de tous milieux, prêts à risquer leur vie pour en sauver d'autres. Récoltes de fonds, de vêtement, faux-papiers, caches, chacun, de manière organisée a pris sa part à cette vaste entreprise.

    Un roman qui mêle enquête, avec la montée en tension qui est liée, et faits réels, avec brio. Un sens de la narration exceptionnel qu'on trouvait déjà dans les romans précédents de Joseph O'Connor. Passionnant de bout en bout.

    Aurélie