Maul

Maul

Tricia Sullivan

Au diable Vauvert

  • 11 juin 2011

    Détrompez-vous si vous pensez qu’une société matriarcale est synonyme de paix et d’harmonie. Sullivan a trempé sa plume dans du vitriol pour écrire Maul. Bien loin d’un livre anti ou pro féministe, Ce portrait de femmes fait plutôt état de ce que donne le pouvoir, livré ici entre les mains des femmes (laissant aux hommes le rôle d’homme objet).

    Cette vision d’un monde post-apocalyptique dominé par la gent féminine est originale. Suffisamment rare en SF pour le souligner, Tricia Sullivan ose même quelques passages chargés d’érotisme et de sensualité.