Sœurs

Sœurs

Daisy Johnson

Stock

  • 21 mars 2021

    « Ma sœur est un trou noir »

    Sheela, écrivaine de livres illustrés pour enfants, fuit Oxford avec ses deux filles inséparables, Septembre et Juillet, après un drame au lycée et se réfugie dans une bicoque chancelante du Yorkshire.
    Juillet raconte sa relation fusionnelle, presque gemellaire, avec sa sœur, leur solidarité à braver les interdits, la nouvelle maison, leurs premiers émois. Elle reste cependant l’ombre de son aînée de 10 mois qui garde sur elle une emprise parfois cruelle sous prétexte d’une protection sans faille. La mère, dépressive, reste transparente face à cette relation.

    Le point fort de la narratrice est de nous dévoiler parcimonieusement et de manière déroutante l’univers des sœurs, vers un dénouement qui unie souffrance et délivrance. Son style énigmatique manipule le lecteur pour mieux le conquérir.
    Cette originalité d’écriture est une réussite.

    «Ma sœur est une tornade ; ma sœur est un arbre qui tombe ; ma sœur est le dernier paquet de chips ; ma sœur est une grasse matinée interminable ; ma sœur est la dernière maison dans la rue » La plupart du temps, elle est juste notre mère, ce qu’une table est à deux chaises. »


  • par (Librairie Le Cyprès)
    9 février 2021

    Dans les méandres de l'histoire de ces deux sœurs, le lecteur est embarqué, hameçonné, parfois perdu aux frontières du songe.
    L'autrice décortique subtilement les relations complexes des personnages, entre manipulation, perversion et amour sublime. C'est également un portrait brulant de l'adolescence, de ces tourments, servi par une écriture envoutante, mystérieuse et éminemment poétique.


  • par (Librairie Dialogues)
    3 février 2021

    Sœurs. Un roman prenant et inquiétant au sein d'une maison qui craquelle, fendille. Un lieu mystérieux qui nous évoque celui de Daphné du Maurier dans Rebecca. Une ambiance gothique dans laquelle deux jeunes sœurs cheminent.
    À la suite d'un incident, celles-ci se sont installées, avec leur mère, dans cette maison chargée d'une histoire familiale tenue secrète… Quelle est la nature de l'incident, qui implique les deux adolescentes, dont l'une se révèle manipulatrice et envoûtante ?
    On est saisi. Le livre ne se lâche plus !


  • par (Librairie Coiffard)
    20 janvier 2021

    Conseillé par Manon R

    Juillet a une soeur, Septembre, de dix mois son aînée. Les deux filles sont fusionnelles même si Septembre, avec son caractère affirmé et autoritaire, mène la danse. Elle pousse Juillet à faire ou dire certaines choses, contre sa volonté, sous la forme d’un jeu. Comme hypnotisée par sa grande soeur, Juillet ne vit qu’à travers Septembre.
    Mais suite à un mystérieux incident survenu au lycée, les deux soeurs et leur mère déménagent d’Oxford pour s’installer dans une vieille demeure. Très vite cette étrange maison prend vie sous l’écriture de l’autrice. Il s’y passe des choses surprenantes, on entend même des bruits dans les murs.
    Rythmé par une intrigue addictive, ce roman plonge le lecteur dans les eaux troubles de l’adolescence où les rivalités vont très vite faire surface. Avec "Soeurs", Daisy Johnson nous entraîne dans l’ambiance d’un roman gothique magistralement écrit autour d’une relation singulière entre deux soeurs. Ce roman est intense, palpitant et terriblement fascinant.


  • par (Librairie Hisler BD Bis)
    18 janvier 2021

    Juillet et Septembre sont sœurs, Septembre a beaucoup d'influence sur Juillet, un peu trop même. Suite à un incident dans leur lycée, leur mère les emmène dans une maison de campagne pour faire un break. Juillet ne se souvient pas de l'incident mais quand la mémoire lui revient, plus rien ne va dans leur vie... Que s'est-il passé ?
    Coup de cœur d'Anaïs


  • par (Fontaine Passy)
    17 janvier 2021

    Deux soeurs, Juillet et Septembre vivaient à Oxford. Mais suite
    à un incident, elles partent loin de la ville avec leur mère Sheela. Elles s'installent dans une vieille maison au bord de la mer dans une parfaite harmonie. Elles sentent bien avec une certaine rivalité jusqu'au drame.
    Roman intense et poignant sur cette relation fraternelle.


  • par (Librairie Page et Plume)
    30 décembre 2020

    Troublant

    Un roman noir, entre Virgin Suicides et Laura Kasischke. Le thème de l'adolescence, s'éveillant au monde, à la sexualité, cette métamorphose qui engendre bien des troubles, la folie n'est jamais loin, le jeu avec le réel non plus. Lorsque l'intime et la peur se confonde pour jouer avec le lecteur, cela donne un roman délicieusement perturbant!
    ~~Aurélie~~