• par (Librairie Page et Plume)
    9 août 2020

    Frères amis

    Récit, roman, entretien, projet artistique, projet schizophrénique qui se défie des codes, des genres. Gringe y raconte sa relation à son frère Thibault, diagnostiqué schizophrène. De l'hébétude liée à l’annonce de cette maladie, la culpabilité de n'avoir su "protéger son petit frère", l'incompréhension face à ses paroles, ses attitudes, ses gestes,vouloir prolonger cet état fusionnel fraternel où l'on sait tout de l'autre, brisé par cette maladie, ne pas savoir quelle attitude adopter face à ça, faire comme si de rien n'était, la pitié, la colère. Et ce que ça implique de dérives dans sa propre vie, entre envie de se réaliser, et la culpabilité d'être le frère qui réussit. Un roman schizophrénique aussi, parfois on ne sait pas qui prend la parole. Un "je" qui se démultiplie. Un roman vivant, vibrant, émouvant, d'une grande énergie, une ode à ce lien unique, étrange et incompréhensible qui lie les fratries!


  • par (Librairie La Galerne)
    23 juillet 2020

    Une plume forte, singulière, magnifique déclaration d'amour fraternel

    Guillaume Tranchant (plus connu sous le nom de Gringe) nous offre un récit autobiographique poignant mais non dénué d’humour et d’ironie (chapeau Gringe pour l’ouverture du roman !). Il y raconte sa relation avec son frère Thibault, diagnostiqué schizophrène en 2001. Il y aborde aussi la difficulté à trouver sa place dans une famille disloquée et sa culpabilité de ne pas être à la place de son frère.
    Les voix de Thibault s’entremêlent à celle de Guillaume révélant une plume forte et singulière.
    Une magnifique déclaration d’amour fraternel qui envoie valser les clichés sur la schizophrénie.
    Un très grand coup de cœur !

    Guillaume Tranchant (plus connu sous le nom de Gringe) nous offre un récit autobiographique poignant mais non dénué d’humour et d’ironie (chapeau Gringe pour l’ouverture du roman !). Il y raconte sa relation avec son frère Thibault, diagnostiqué schizophrène en 2001. Il y aborde aussi la difficulté à trouver sa place dans une famille disloquée et sa culpabilité de ne pas être à la place de son frère.
    Les voix de Thibault s’entremêlent à celle de Guillaume révélant une plume forte et singulière.
    Une magnifique déclaration d’amour fraternel qui envoie valser les clichés sur la schizophrénie.
    Un très grand coup de cœur !