Porc braisé

Porc braisé

Yu An

La Croisée

  • par (Librairie L'Armitière)
    5 octobre 2020

    Postérieur en l'air, tête plongée dans l'eau, noyé : c'est ainsi que Jia Jia trouve son mari dans la salle de bain, avec un dessin énigmatique faisant figurer un homme poisson comme seule explication à cette scène irréelle.

    L'irréalité, c'est précisément ce à quoi Jia Jia va se frotter alors qu'elle est inopinément libérée des liens d'un mariage qu'elle a finalement plus subi que choisi. En quête de cet homme poisson, c'est finalement elle-même qu'elle va trouver, renouant avec sa féminité, embrassant l'immensité du monde - celui que l'on voit, celui imperceptible - et s'emparant de sa vie.

    Un premier roman à l'ambiance éthérée, où le lecteur flotte lui aussi entre deux mondes, à mi-chemin entre le roman initiatique et la poésie de l'univers de Hong Kar Way.


  • 30 septembre 2020

    Premier roman à la plume étrange et incarnée, où un homme à tête de poisson vient bouleverser la vie d'une jeune artiste pékinoise... Somptueux ! - Guillaume -