• par (Librairie Charlemagne Toulon)
    21 mai 2021

    Jung Jaehan nous livre un polar (coréen) déjanté, au rythme effréné, avec des personnages tous plus atypiques les uns que les autres. Un scénario parfaitement ficelé, avec des chamanes escrocs, des gourous, des flics sexy, des kung-fu... bref, on ne s'ennuie pas une seconde

    Philippe, Charlemagne La Valette


  • par (Librairie L'Armitière)
    14 septembre 2020

    Ils sont trois : Hye-Jun, la nerd aux talents informatiques incomparables mais à l'hygiène douteuse, Su-cheol le gorille amateur d'armes (le plus souvent factices) qui soutire les informations, sans oublier l'inénarrable Han-Jun, prétendu Chaman qui n'a de sa fonction que le titre, et qui gère sa petite entreprise toute aussi frauduleuse que lucrative, d'une main de maître.

    Ce qui semble débuter par une enquête mineure avec l'apparition d'un fantôme chez une cliente, prend une ampleur inattendue lorsque l'on découvre en parallèle le corps calciné d'une adolescente dans les égouts.

    À partir de là, ce trio va croiser le chemin des enquêteurs de la Police criminelle : et si leur enquête respective était plus liée qu'ils ne le pensaient ?

    Avec ces héros archétypaux, son ton enlevé voire son côté décalé, et son enquête brillamment menée, les "Carnets d'enquête d'un beau gosse nécromant" est une plongée haletante dans cette Corée oscillant entre valeurs traditionnelles et culture de la modernité.

    À lire sans hésitation !