Histoires de la nuit

Laurent Mauvignier

Les Éditions de Minuit

  • par (Nouvelle et Cie)
    18 mars 2021

    Derrière ce titre mystérieux, la première phrase du roman dure très exactement 30 lignes : d'emblée on est comme enveloppé et inquiété par un étrange suspense qui durera 630 pages.
    Un excellent thriller campagnard "à la française", une plume exquise.
    Bravo M. Mauvignier.


  • par (Espace Pierre Lecut)
    17 février 2021

    COUPS DE COEUR DE SOPHIE

    Nous sommes dans le hameau de La Bassée où vivent en vase clos Patrice et Marion Bergogne et leur fille Ida ainsi qu’une artiste peintre qui s’est volontairement éloignée de son milieu. Ils préparent avec enthousiasme la fête pour les quarante ans de Marion quand trois individus s’invitent à la fête et les prennent en otage…
    Qui sont-ils ? Quelles sont leurs motivations ?
    L’auteur reconnu déjà par des livres comme "Continuer" ou "Dans la foule" nous propose une véritable épopée bien que le roman soit un huis clos qui se déroule sur une journée et que les personnages soient des taiseux. L’usage de phrases longues, les répétitions entêtantes qui décrivent avec minutie les pensées, les faits et gestes des protagonistes donnent un rythme haletant et oppressant à la lecture. Ce thriller palpitant de 600 pages démarre en décrivant un quotidien banal mais la tension monte progressivement jusqu’à l’embolie finale !


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    8 février 2021

    Quatre âmes vivent dans un hameau reculé depuis des années, liées par l'amitié, l'habitude et les petits secrets créés par la proximité et la fréquentation quotidienne : la campagne, la normalité, l'ennui , voici le triptyque de départ. Ensuite, ce qu'en fait Mauvignier transcende les faits. Le dispositif qu'il choisit : une absolue subjectivité de point de vue puisque le lecteur découvre les événements à travers l’enchevêtrement des pensées de chacun des protagonistes. Les histoires dans la tête se croisent, se complètent pour former la grande histoire du roman.
    Mauvigner écrit une magistrale pièce de théâtre où les dialogues sont composés de monologues intérieurs. La construction forme un thriller d'ambiance dans la grande tradition française des Clouzot ou Simenon. A lire Mauvignier on a l'impression étrange de s'inscrire dans une grande lignée de la littérature et en même temps d'assister à une création profondément originale.


  • par (Librairie de l'Horloge)
    22 janvier 2021

    LE roman à lire de cette rentrée ! Mauvignier n'a pas d'égal pour plonger et retranscrire les pensées de ses héros en proie à des visites impromptues... Son style tempétueux en fait un livre unique que l'on ne peut lâcher ! Coup de cœur énorme !


  • par (Le Bateau Livre)
    13 janvier 2021

    Génial !

    Six-cents quarante pages, et pas un mot de trop, pour partager quelques heures de la vie d'une famille, le temps d'une fête d'anniversaire qui va tourner au drame.
    De ce quasi huis-clos qui oscille entre roman noir, thriller et conte cruel, on comptera les quelques heures qui sonderont et ébranleront des vies entières.

    Énorme coup de cœur, idéal à lire au coin du feu !


  • par (Librairie Athenaeum)
    5 janvier 2021

    Conseillé par Anne-Céline

    Un hameau dans une campagne isolée, trois maisons : celle de Patrice agriculteur, sa femme Marion et leur fille Ida, celle de Christine, artiste peintre parisienne qui a fui les lumières et les mondanités de la capitale, la dernière maison est à vendre.
    Le jour des 40 ans de Marion, une fête surprise se prépare. Mais l’arrivée de trois hommes va bouleverser la soirée. Avec eux arrivent le passé et les secrets.
    Pendant 600 pages, dans une construction narrative parfaite, Laurent Mauvignier fait le portrait de la France rurale, dessine les psychologies de ses personnages et déploie une thriller haletant, saisissant!
    Attention grand roman!


  • par (Librairie Page 36)
    2 janvier 2021

    Quel suspens !

    Un hameau, trois maisons. L'une, à vendre, une autre habitée par une artiste peintre Christine, et la dernière par Patrice, Marion et leur fille Ida.
    Trois hommes débarquent le soir de l'anniversaire de Marion. On ne sait pas qui ils sont, ni ce qu'ils veulent…
    C'est un ouvrage de quelques six cents pages, marqué par cette sensation de suspens insoutenable qui vous tient.
    Tous les personnages et toutes les situations sont décrites dans une orgie de détails par le narrateur. Ce narrateur, regard porté sur le présent de l'intrigue qui se déploie, nous invite à voir, à percevoir les personnages, à décrypter les situations, tour à tour en accélérant la cadence ou en ralentissant le pas.
    On voudrait passer des descriptions, des paragraphes pour aller voir plus loin et vite comprendre. Mais on ne le peut pas, on sait qu'on ne le doit pas, tant on sent que le plaisir de lecture est dans ce rythme imposé auquel on consent, totalement portés.


  • par (Librairie L'Armitière)
    30 décembre 2020

    Si la rentrée littéraire d'automne laisse place dans quelques jours à celle d'hiver qui s'annonce, il n'est jamais trop tard pour découvrir une œuvre forte, de celles qui marquent leur lecteur. "Histoires de la nuit" est de celles-ci. 

    La Bassée, hameau des Trois filles seules. Vivent ici Les Bergogne, une famille ordinaire, composée de Patrice, agriculteur taiseux en proie aux angoisses liées à son exploitation, Marion, l'épouse dont le carcan marital semble l'étouffer, et Ida, leur fille, qui jouit de sa jeunesse avec l'innocence propre à son âge. 
    Pour seule voisine, les Bergogne ont Christine, presque comme un membre de leur famille, une artiste solitaire, ex-parisienne venue s'exiler à la campagne. 

    Sous cette apparente normalité couvent en réalité des non-dits, des secrets, des choses que l'on tait parce que si elles sont dites,...
    Et tandis que les heures s'égrènent, que s'annonce la soirée d'anniversaire organisée à l'occasion des 40 ans de Marion, des inconnus s'invitent à la fête, dont il ne reste qu'un huis-clos glaçant. 

    S'il y a bien une chose dont Mauvignier a su se rendre maître au travers ce roman, c'est du temps, qu'il manie avec beaucoup d'ingéniosité et de talent, jouant avec les phrases et l'alternance de personnages pour l'étirer et mieux installer le climat du roman. Et puis, comme un élastique sur lequel on aurait tiré trop fort et qui craquerait d'un coup, soudain, tout bascule, le temps pour le lecteur d'être surpris par cette détonation qui sonne le glas des heures antérieures, et apporte une nouvelle dynamique au roman.   
    Qu'on se le dise : ce roman ne plaira pas à tout le monde. Parce qu'il est exigeant dans sa rédaction, et qu'il répond au contrat tacite passé entre l'auteur et son lecteur, d'accepter de faire l'effort d'entrer dans une prose, un univers, et d'accompagner des personnages, une intrigue tout au long des 634 pages qui le composent. 

    Mais pour celles et ceux qui accepteront les termes du contrat, c'est hanté que l'on ressort de cette lecture, devant la puissance narrative des "Histoires de la nuit", de sa force évocatrice, de la justesse des personnages principaux auxquels on s'attache profondément, et qui laissent le lecteur aussi pantelant que s'il était là-bas, à la Bassée. 

    Une oeuvre majeure dont il y aurait beaucoup plus à dire, mais qu'on ne saurait que trop vivement vous conseiller avec Roselyne.


  • par (Entrée Livres)
    17 décembre 2020

    DU TRES GRAND ART

    "Les histoires de la nuit sont celles que Marion raconte à Ida, sa petite fille : terrifiantes mais tellement belles.
    Toutes deux vivent avec Patrice, un agriculteur au bord de la faillite, et ont pour voisine Christine, une artiste à la retraite. Voilà les 4 habitants de ce hameau de 3 maisons, isolé de tout.

    Une ombre plane sur ce lieu, et on sent une tension, des non-dits, et du secret.
    La bombe à retardement va exploser le jour des 40 ans de Marion.

    Laurent Mauvignier est un styliste hors pair : en mêlant dialogue et narration, il fluidifie le récit et on ne voit pas passer les 600 pages qu'on tourne fiévreusement en voulant toujours connaître la suite des événements.

    A lire absolument"

    JEAN-LOUP / Libraire


  • par (Librairie Espace-Temps)
    22 novembre 2020

    Thriller à lire en apnée

    Plongez-vous dans ce thriller, qui vous entraînera dans une angoisse littéraire et aussi un stress (bénéfique celui-ci !) rarement vécus en lecture ! Nous sommes à La Bassée, un hameau rural isolé où vivent 4 personnes, Bergogne, sa femme Marion, Ida leur fille de dix ans, et, à côté, Christine, une retraitée de Paris, peintre à ses heures. Tout débute par des lettres de menaces puis l'apparition le soir des 40 ans de Marion de trois hommes décidés à nuire, tuant le chien de la famille tout de suite. Crescendo terrifiant qui nous dévoile petit à petit le passé, notamment celui de Marion.
    Nous sommes en apnée au fur et à mesure des révélations, sentiment rarement vécu à ce point dans un roman. Impressionnant !


  • 21 novembre 2020

    Nous au village aussi on a...

    Laurent Mauvignier. Et ses phrases à tiroir pour évoquer une ambiance, un personnage. Un peu comme un impressionniste peint la lumière. 640 pages de ce qui n’est pas tout à fait, pas seulement un thriller, même si cela y ressemble fichtrement.
    On l’avait découvert avec Loin d’eux et Apprendre à finir (déjà tout un programme !). On l’avait aimé dans Des Hommes. On le suit avec une angoisse délicieuse dans Histoires de la nuit…


  • par (Librairie Le Cadran Lunaire)
    14 novembre 2020

    Histoires de la nuit

    Un Grand Livre!
    Un Grand Auteur!

    Jean Marc


  • 6 novembre 2020

    abandon de lecture

    De l’auteur, j’avais adoré Des hommes et Continuer.

    C’est avec joie que j’ouvrais son nouveau roman. Lasse, je l’ai terminé en avance rapide.

    Certes, c’est un exercice de style de haute voltige : faire en sorte que la lecture se déroule au rythme de l’horloge, l’une n’avançant pas plus vite que l’autre.

    De belles phrases amples, des personnages au passé trouble.

    Mais tout cet étalement a eu raison de ma patience.

    https://alexmotamots.fr/tombes-des-mains-10/


  • par (Librairie Clareton des Sources)
    5 novembre 2020

    Dans une ferme isolée, perdue au lieu dit "Les Trois filles seules", c'est l'anniversaire des 40 ans de Marion. Mais celui-ci va être perturbé par l'arrivée de trois inconnus. Pourquoi sont-ils là avec une attitude si menaçante? Que veulent-ils? Comment cela va se terminer? C'est avec parcimonie que l'auteur nous dévoile la personnalité de chacun ainsi que leurs travers, mettant en place un suspense très bien maîtrisé.

    Conseillé par Thierry


  • par (Librairie de l'Angle rouge)
    26 octobre 2020

    Magistral

    Histoires de la nuit s'ouvre sur un grand jour : celui des 40 ans de Marion. Au hameau de la Bassée, morne campagne, mari, fille et voisine s'activent avec cœur pour que la fête soit belle. Déjà, le talent de Mauvignier est là, qui tourbillonne autour de chacun.e de ses personnages, saisissant leurs dilemmes, leurs espoirs, leurs ombres.
    A mesure que l'heure tourne, nous rapprochant de la fête, Laurent Mauvignier, en de longues phrases circulaires, ménage une tension croissante, capture et captive. Un polar à retardement, qui fouille au plus intime des êtres. C'est du grand art.


  • par (Le Merle Moqueur)
    14 octobre 2020

    Epoustouflant !

    En habile artisan du suspense, Laurent Mauvignier façonne un huis-clos haletant autour de la préparation d'un anniversaire. Dès lors, il renvoie le lecteur à ses propres failles aux faux-semblants et surtout aux silences qui hantent et blessent au plus profond des relations humaines.

    La nuit sera des plus longues...


  • 9 octobre 2020

    Histoires noires de la nuit

    Un passé douloureux resurgit dans la nuit d'un hameau déserté.
    La prouesse de L.Mauvignier est de prendre le lecteur en otage pendant 600 pages !.... D'une écriture romanesque dense, il plante d'abord le décor avec précision sans toutefois tout dévoiler de ses protagonistes .....
    Puis, dans ce huit clos rural, il délivre progressivement son thriller à suspense, une tension captivante le temps d'une nuit.... Les mots nous accrochent alors inéluctablement, le malaise amplifiant, jusqu'aux dernières pages.
    Le quatrième de lecture ne nous dévoile rien de cette descente aux enfers et c'est tant mieux : le cheminement de ces personnages est un régal pour le lecteur.


  • par (Librairie Calligrammes)
    23 septembre 2020

    Il est aisé de croire que le temps efface tout; qu'il suffit de mettre de la distance avec les événements passés et prendre un nouveau départ... Sauf que le destin est une sorte de comptabilité et les vieux comptes doivent être soldés, quitte à entraîner dans nos histoires ceux de notre nouvelle vie. Passé maître dans l'art du détail et de la concision, l'auteur nous livre un roman époustouflant, un huis-clos implacable que l'on referme la bouche sèche de stupéfaction.


  • par (Librairie La Buissonnière)
    20 septembre 2020

    Suspense intense et glaçant

    Un roman d'exception, aussi intense et fascinant qu'épouvantable d'attente et d'angoisse. Véritable coup de maître littéraire qui plonge le lecteur au cœur d'une situation de terreur et d'isolement total le temps d'une demi-journée, le temps d'une nuit fatidique. Une noirceur parfaitement maîtrisée, un climat délétère justifié. En apparence tout semble normal, une vie rurale et paisible dans un hameau isolé où chacun vaque à ses habitudes, habité de ses préoccupations intérieures, de ses silences, de ses secrets et de ses non-dits. La folie rôde, les silences se font plus pesants et le lecteur est tenu en haleine par une narration et un style hors pair. C'est intense, le temps semble s'être arrêté comme étiré, vous êtes tétanisé, troublé, fasciné de tant de talent. Les histoires de la nuit risquent fort de vous surprendre et de vous saisir.


  • par (Librairie Le Grenier)
    19 septembre 2020

    Roman noir, on pourrait presque parler de thriller. Le suspense va crescendo, les battements de cœur s’accélèrent, la respiration marque des temps d’arrêt, et l’exceptionnelle qualité d’écriture de l’auteur fait le reste.

    Un hameau paisible perdu au milieu des champs. Ici vivent une petite famille sans histoires et leur voisine, une artiste peintre qui coule une retraite heureuse loin de la vie parisienne. Lorsqu’un inconnu se présente chez cette dernière, l’atmosphère se tend, quelque chose cloche…

    Laurent Mauvignier plante le décor, anime ses personnages et vous envoûte. Les mots sont choisis, précis, la tension monte et les masques se craquellent. L’auteur n’a pas son pareil pour dire les non-dits. Peu à peu un passé resurgit. Dans la nuit, une histoire se révèle.

    Un vrai travail d’orfèvre. Implacable.


  • par (Librairie Charlemagne Toulon)
    18 septembre 2020

    Quelle incroyable réussite que ce roman de Laurent MAUVIGNIER,
    une atmosphère pesante, une extrême tension; et page après page, les mystères si bien dissimulés sont finement révélés et éclairent le lecteur avide de savoir et de comprendre.

    Un époustouflant roman noir, quel talent Monsieur Mauvignier !

    Guillaume - Libraire Charlemagne Toulon


  • par (Librairie La Galerne)
    16 septembre 2020

    Ce roman noir est puissant !

    Cela devait être un moment joyeux où chacun ferait un effort pour les 40 ans de Marion. Mais depuis quelques temps, l’atmosphère des lieux a changé ; la tension monte au fil du récit. Il faut être patient, quelque chose nous alerte puis autre chose encore, et tout bascule…
    Dans ce huis clos où chaque protagoniste se joue des autres, les silences et les répétitions nous interrogent et nous bousculent en permanence.
    Ce roman noir est puissant !


  • par (Librairie La Grande Ourse)
    4 septembre 2020

    Thriller littéraire

    Quelle écriture ! Laissez-vous emporter par ce style inimitable, ces phrases longues toutes en circonvolutions qui laissent apparaître images et sensations. Laurent Mauvignier nous emmène dans son coin de campagne, ces territoires en périphérie, lieu fictif qu'il a nommé, depuis plusieurs romans déjà, la Bassée. Petit à petit, l'auteur nous embarque dans un huis clos oppressant où les douleurs du passé ressurgissent. Un livre porté par une petite fille lumineuse.

    Vanessa


  • par (Librairie La Promesse de l'aube)
    4 septembre 2020

    Coup de Coeur d'Amélie

    A partir d'un fait-divers terriblement angoissant : un huis-clos dans une ferme paumée à la campagne, la nuit, avec des personnages un peu bancales, kidnappés par une bande de bras cassés relativement dangereux, Mauvigner déploit dans cet épais roman une architecture littéraire spectaculaire. On expérimente les changements de points de vue, de rythmes, d'ellipses sans jamais être perdu. Un roman qu'on en quitte pas et qui vous hante longtemps.
    Une belle réussite !
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Nouvelle librairie Sétoise)
    4 septembre 2020

    LE grand roman de la rentrée française !

    A la fois époustouflant par sa force mais aussi profondément émouvant.
    Un roman sombre, inquiétant mais porté par une immense force vitale.
    MAGIQUE !!


  • 3 septembre 2020

    Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier, Minuit

    Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier, Editions de Minuit

    Bergogne est un agriculteur solitaire et taiseux. Il vit à la Bassée, le hameau hérité de sa famille, en compagnie de sa femme, la belle Marion et de leur fille Ida. Dans la maison voisine, Christine, une artiste-peintre devenue l'amie de Bergogne s'est installée avec son chien pour se consacrer à son art loin du tapage parisien. Vies minuscules et ordinaires, chacun fait au mieux et négocie avec ses rêves, ses espoirs et ses contradictions. Jusqu'au jour où le hameau devient le théâtre d'un huis-clos terrifiant. Laurent Mauvignier tire sur le fil de l'intrigue autant qu'il étire ses phrases pour être au plus près de ses personnages, dévoiler leur essence, leur complexité à travers leurs actes mais aussi dans leurs silences, leurs gestes anodins." L'Histoire de la nuit" tient du roman noir autant que du conte, le loup et l'ogre sont bien là, tapis dans l'ombre, cachés dans les replis de l'enfance. Magistral !

    Virginie


  • par (La librairie des Halles)
    3 septembre 2020

    Laissez infuser longtemps ce huis-clos tendu et implacable.
    Mauvignier prend le temps de planter le décor, d'imposer un rythme et une ambiance et de révéler toute l’ambiguïté de ses personnages.
    Une leçon de suspense et de style par un de nos meilleurs écrivains contemporains.


  • par (Librairie La Promesse de l'aube)
    14 août 2020

    Histoires d'une nuit !

    Dans cet épais roman qui se déroule en une journée et une nuit, Laurent Mauvignier joue avec le temps et avec nos nerfs. Il étire ou condense le récit à sa guise ; et nous, lecteurs, lui courrons après pour comprendre comment ce petit hameau agricole isolé où vivent une vieille femme, une enfant, un chien et un couple a pu basculer dans la terreur, un soir d'anniversaire. Mais Mauvignier vous révèlera-t-il tous les secrets de ses personnages ?
    Une grande réussite !
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Librairie Dialogues)
    11 août 2020

    Laurent Mauvignier magnétise par sa langue et son rythme. À travers un jour, un anniversaire, il explore les silences, les vies cabossées de ces personnages et livre un pavé d'une puissance rare jeté vers un lecteur pris dans un grand texte noir... Magnifique.