Ces Montagnes à jamais

Ces Montagnes à jamais

Joe Wilkins

Éditions Gallmeister

  • par (Fontaine Sèvres)
    19 mai 2020

    Tristes vies, pauvres et rudes, maudites vies dans un paysage naturel pourtant béni des dieux, les " Bulls Mountains " au coeur du Montana. A travers trois personnages centraux, Joe Wilkins, décrit la fracture sociale dans l'Amérique
    profonde; un forcené meurtrier en cavale dans les montagnes, son fils ouvrier agricole logeant dans un mobil-home flanqué d'un garçon quasi autiste, une professeure, conseillère d'orientation doublement coupable d'appartenir au corps de l'état, de défendre l'environnement et la justice sociale. Malgré leur vie paisible, tous sont cernés, harcelés, sommés de choisir leur camp, par un groupe d'individus, éleveurs, chasseurs, cow-boys égarés, fiers " d'envoyer valdinguer les règles et les lois ", hurlant crânement leurs médiocrités sexistes, racistes , ultra-réactionnaires. Avec une vérité, une finesse des caractères, sans complaisance sur la barbarie des uns , l'alcoolisme des autres, Joe Wilkin nous touche par son analyse juste du déssaroi , de la souffrance de cette population, sûre d'elle même mais terriblement déclassée et déboussolée.
    L' annonce d'une chasse aux loups, fait monter la tension, et comme souvent dans le Midwest, la solution à tous conflits est de recharger son fusil...
    Bref, un beau gâchis humain, mais surtout un superbe roman d'amour et d'émotion brute.


  • par (Librairie Madison)
    18 mai 2020

    Un grand bain de Montana

    Une histoire touchante lie le jeune Wendell, ouvrier agricole, et le petit Rowdy, enfant mutique qui lui a été confié. Entre ces deux orphelins malmenés par la vie, se tisse un lien profond.
    Le décor est celui des Bull Mountains dans l'état rural et cnservateur du Montana. On est loin de l'Amérique des cartes postales. Joe Wilkins peint une nature sauvage et farouche, un pays âpre et violent où règnent la pauvreté culturelle et sociale, mais aussi la pudeur des sentiments.


  • par (Librairies de Port Maria)
    11 mai 2020

    Montana, de nos jours. Voici un premier roman qui nous entraîne au cœur d’un Montana ultraconservateur, celui des « cow-boys » d’aujourd’hui, grands propriétaires terriens…

    C’est aussi l’histoire d’un jeune homme de 24 ans broyé par des histoires plus fortes que lui…


  • par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
    30 avril 2020

    Wendell est un jeune homme, employé d'un ranch dans le Montana rural. Du jour au lendemain, on lui confie Rowdy, le fils de sa cousine incarcérée. C'est un monde nouveau pour lui qui vit seul depuis la disparition de son père et la mort de sa mère.
    Mais pendant ce temps, la rébellion dans le Montana se met en marche depuis que les loups réinvestissent les montagnes et que la chasse y est interdite. Les milices se tournent alors vers le jeune homme dont le père est un martyr, un symbole pour ces séparatistes...
    Premier roman explosif et captivant, "Ces montagnes à jamais" évoque la terre, la filiation, l'amour dans un style incisif, rythmé et poétique. Génial !


  • par (Librairie Ravy)
    20 avril 2020

    Au fin fond du Montana, Wendell vit seul dans un mobile home depuis la mort de sa mère quelques mois plus tôt. Son quotidien est bouleversé par l’arrivée de Rowdy, petit garçon de 7ans que les services sociaux lui confient. Rowdy est quasiment autiste mais très vite Wendell réussi à communiquer avec lui et il devient sa raison de vivre. Mais Wendell a un héritage lourd à porter, tous et tout le relient à la personnalité qu’était son père quand lui veut s’en détacher. Mais a-t-il le choix?
    Amateurs de grands espaces, de nature writing, ce roman est pour vous! Les éditions Gallmeister nous offrent, une nouvelle fois, le meilleur de la littérature américaine avec Ces montagnes à jamais.
    Valérie


  • par (Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin)
    14 avril 2020

    Amour paternel et nature hostile.

    Wendell Newman travaille dans un ranch du Montana, sur les terres qui appartenaient autrefois à sa famille.

    Dans ces grands espaces de l’Ouest américain, au pied des Bull Mountains, persistent les mythes fondateurs de l’Amérique, ceux des pionniers et des cow-boys.

    Wendell se voit confier, après l’incarcération de sa cousine, la garde de Rowdy. Ce jeune garçon de sept ans est plongé dans un mutisme profond.

    Le père de Wendell, Verl a disparu depuis des années dans les Bull Mountains, après avoir abattu un garde forestier.

    L’auteur, avec finesse, aborde de nombreux thèmes et pose des questions de société comme le rapport à la terre, à la nature, à la politique et à l’histoire.

    Avec beaucoup d’humanité, il évoque les liens père-fils, ceux de Verl et Wendell, mais surtout ceux que veut tisser Wendell avec Rowdy.

    Dans cette communauté touchée par la précarité, s’estimant trahie et oubliée par l’Etat, un groupe d’extrémistes chrétiens prône la violence et la vengeance. Wendell pour protéger Rowdy, devra les affronter.

    Un premier roman puissant, percutant, et profondément humain.


  • par (Librairie L'Armitière)
    11 mars 2020

    Dans ce premier roman si attachant, Joe Wilkins nous transporte avec une évidente émotion dans une région rurale qu'il connaît bien, le Montana.
    A travers la vie d'une communauté de fermiers et de chasseurs, il s'attache à saisir avec une rare authenticité l'histoire et les fractures des habitants des Bull Mountains.
    Opposé aux normes imposées par l'Agence de protection de l'environnement et par le gouvernement fédéral, Verl, membre d'une milice d'opposition, assassine de sang froid un garde chasse et s'enfuit pour se cacher dans les montagnes. Dix ans plus tard, son fils Wendell qui travaille durement sur les terres qui , autrefois appartenaient à sa famille, tente de survivre seul dans une vieille caravane. L'arrivée inopinée du fils de sa cousine incarcérée, un gamin de six ans rachitique et traumatisé, va non seulement bousculer son quotidien mais raviver d'anciennes blessures.
    Dans un récit tendu à souhait, Joe Wilkins révèle avec honnêteté les mécanismes infernaux de la pauvreté rurale qui gangrènent des familles entières.
    Une parole puissante, subtile et sincère sur la perte l'amour et la transmission, une réflexion tout en nuances sur les rouages de la vengeance et de la résilience. Un premier roman percutant et profondément humain.
    Une réussite.