La Bible

La Bible

Péter Nádas

Phébus

  • par (Leslibraires.fr)
    12 novembre 2019

    Quand les premiers romans paraissent après les succès, on est toujours un peu suspicieux. Ici, c'est une réussite et on découvre dans ce très court texte ce qui fera le grand auteur.
    Un texte ciselé et émouvant, à l'opposée des habituels romans d’apprentissage dont les héros se doivent d'êtres bons, purs et gentils.


  • par (Librairie L'Armitière)
    10 octobre 2019

    Les premiers romans, à supposer bien sûr qu'ils soient réussis, ont toujours un charme bien particulier, une fraîcheur inexpliquée, un élan qui leur confère une spontanéité inégalée.
    "La bible", premier roman de l'écrivain hongrois Peter Nadas est paru en 1967 et n'avait jusqu'à ce jour jamais été traduit en français. Véritable pépite littéraire, il est une magnifique promesse sans commune mesure avec les balbutiements d'un talent éventuellement prometteur.
    Dans une langue précise, délicate et élégante, il raconte le quotidien ordinaire d'une famille aisée dans la Hongrie communiste de l'après guerre. Le jeune héros, fils unique, demeure avec sa famille dans une villa à Budapest lorsqu'un jour sa mère décide inopinément d'embaucher une pieuse servante, venue de la campagne, pour la seconder dans les tâches quotidiennes; s'en suit un étonnant rapport de force tendu comme Peter Nadas les affectionne.
    Inutile d'en dire davantage sur la trame romanesque de ce petit ouvrage d'une grande finesse mais avoir l'occasion de savourer les premières phrases d'un auteur devenu majeur est un émouvant privilège dont nous aurions tort de nous priver.