UN LIVRE DE MARTYRS AMERICAINS

Un livre de martyrs americains

Joyce Carol Oates

Philippe Rey

  • par (Librairie Coiffard)
    14 avril 2020

    Conseillé par Coralie

    Le Dr Augustus Voorhees est le "médecin avorteur" du centre des femmes de Muskegee Falls dans l'Ohio. Passioné par son métier, il se consacre pleinement à son activité, aide les femmes qui ont en besoin, parfois au détriment de sa famille.
    Le 2 novembre 1999, Luther Dunphy, un homme profondément croyant va tuer le médecin. Fervent activiste depuis quelques temps des églises qui pénalisent l'avortement et le droit des femmes à disposer de leurs corps, il se donne pour mission d'assassiner cet homme, qui apparait sur la liste épouvantable des médecins à abattre.
    Après avoir tiré sur Augustus Vorrhees, il tue aussi l'homme qui l'accompagne chaque matin pour le protéger. Juste après, il se rend, sans se défendre.
    Au fil de ses différents procès, il ne se défendra pas, annonçant que Dieu seul peut le sauver et qu'il lui fait entièrement confiance.

    Au-delà de toutes ces croyances et des différences entre les deux hommes, Joyce Carol Oates nous donne à suivre leurs deux filles : Naomi Voorhees et Dawn Dunphy, obsédées par l'histoire de leurs pères respectifs. Au fil des 900 pages de ce roman, les deux jeunes filles vont grandir, sombrer, apprendre à vivre avec le manque et la tragédie, résister et se battre, chacune à leur manière.
    Cette histoire qui ne leur appartient pas les a construites, forgées, fragilisées et rendues plus sensibles au monde qui les entoure.
    Joyce Carol Oates nous raconte, sans prendre parti, l'histoire contemporaine du peuple américain, entre tradition et modernité, entre colère, solitude et apaisement.


  • par (Librairie La Mandragore)
    2 novembre 2019

    Dans ce livre dense et complexe, autant par sa narration à plusieurs voix, par ses allers-retours entre passé et présent, que par le choix du sujet, Joyce Carol Oates raconte ce qui ressemble à un fait divers. Un militant "pro-vie", Luther Dunphy, abat devant sa clinique un médecin pro-avortement, Gus Voorhees. Il est ensuite jugé et exécuté, laissant deux familles déchirées par le deuil et l’envie de vengeance. L’Amérique est aujourd’hui encore profondément divisée par le thème de l’avortement et l’auteur réussit à traiter le sujet sans tomber dans l’écueil du parti pris, même si on devine où va sa préférence. Elle fait montre d’une humanité bouleversante sans jamais tomber dans le pathos. Aucun des protagonistes ne suscite d’emblée la sympathie, il faut rentrer dans son histoire personnelle pour tâcher de le comprendre. Au-delà du thème principal, Joyce Carol Oates enrichit son récit en abordant de multiples thèmes secondaires : l’impossible choix entre ce qu’on pense être une mission et sa vie personnelle, la douleur et la difficulté d’être laid, le besoin de reconnaissance des enfants vis-à-vis de leurs parents, le rejet de la maternité, le deuil, les relations entre frères et soeurs... Qui sont les martyrs américains dont elle parle ? Sans doute tous ceux qui sont évoqués dans une société divisée, retranchée derrière ses a priori : enfants qui ne verront pas le jour, médecins assassinés pour permettre aux femmes de disposer librement de leur corps, condamnés exécutés dans des conditions atroces. La plume aiguisée et alerte de Joyce Carol Oates fait alterner les narrateurs invisibles et à la première personne, précipitant le lecteur dans une multitude de points de vue, le déstabilisant, le poussant à réfléchir, jusqu’à une conclusion inattendue et belle. On ne voit pas passer les quelque 850 pages de ce roman, qui est, de bout en bout, un appel à la tolérance et au respect d’autrui.
    Emmanuelle, lectrice de la rentrée littéraire


  • par (Fontaine Passy)
    29 octobre 2019

    Le 2 novembre 1999, Luther Amos Dunphy abat le Dr Augustus Voorhees et son garde du corps après s'être réveillé ce jour-là "investi de cette mission divine". Luther Dunphy, marié, père de quatre enfants, après un parcours un peu chaotique, rejoint les rangs de la Pro-Life Action League et participe activement aux manifestations anti-avortements devant les Centres de Femmes où ces interventions sont pratiquées . Augustus Voorhees, marié et père de famille lui aussi, est un gynécologue réputé qui s'est engagé dans la défense du droit des femmes, particulièrement celui à l'avortement. Il dirige la clinique de la petite ville où vit Luther Dunphy. L'auteur ne prend pas position, elle nous dresse le portrait de ces deux familles et les conséquences. Roman magistral sur cette Amérique d'aujourd'hui où la guerre de l'avortement divise mais aussi sur les violences faites aux femmes ainsi que sur le poids de la religion.


  • par (La Promesse de l'aube)
    28 septembre 2019

    Coup de coeur de Laëtitia

    Joyce Carol Oates décortique au scalpel les deux camps qui se déchirent autour de la question difficile de l'avortement aux Etats-Unis. Qui sont les martyrs ? Comment leurs convictions viennent-elles détruire leurs familles ? Deux extrêmes s'affrontent et l'auteur s'efforce de ne pas prendre parti. Un livre puissant et prenant, bouleversant d'humanité, qu'on a du mal à lâcher.


  • par (Librairie Le Grenier )
    13 septembre 2019

    Joyce Carol Oates au sommet!

    Une fois de plus je suis soufflé!!

    Joyce Carol Oates est une romancière époustouflante, prodigieuse, phénoménale!

    Plus de cinquante ans d’écriture, et plus d’une cinquantaine de romans publiés (je ne compte même pas les recueils de nouvelles!). A chaque livre, une densité rare, une grande profondeur, souvent d’une qualité littéraire digne du Nobel (qui sait ?)

    Joyce Carol Oates interroge nos sociétés, scrute la mécanique intime au cœur des problématiques sociétales d’aujourd’hui, et refuse la simplification hâtive qui trop souvent conduit à une compréhension étriquée du monde dans lequel nous vivons.

    Dans Un livre de martyrs américains (éditions Philippe Rey), Joyce Carol Oates aborde un sujet qui divise: l’avortement. A la fin des années 90, dans une petite ville au cœur du Midwest, un père de famille, charpentier, fondamentaliste chrétien, abat un médecin avorteur devant la clinique où il exerce. Pour les familles, leurs femmes, leurs enfants, comment réagir et continuer à vivre après un tel drame? Comment se construire un avenir qui ne soit enchaîné au passé? Qui sont véritablement les nouveaux martyrs américains?

    Le sujet ne peux laisser personne indifférent. Et loin de prendre parti, Joyce Carol Oates laissera le lecteur cheminer avec Naomi, Darren, Edna Mae, Dawn, Melissa, Jenna…

    Remarquable et nécessaire.

    Gaël


  • par (Librairie Mots et Images)
    12 septembre 2019

    J.C. Oates reprend un sujet brulant d'actualité et nous oppose en toute neutralité les deux faces de ce combat acharnée pour la vie...
    Une question se pose : Qui est vraiment le martyr?
    Vous ne ressortirez pas indemne de ce livre.
    Jessy


  • par (Librairie Dialogues)
    9 septembre 2019

    Du grand Oates !

    À travers le destin de deux hommes également convaincus du bien-fondé de leurs missions (un médecin féministe et son meurtrier, militant « pro-vie »), se dessine le portrait d’une Amérique divisée. Imposant et magistral, ce roman dérange autant qu'il interroge mais c'est aussi un texte intimiste dont les figures féminines vous accompagneront longtemps après que vous en aurez tourné la dernière page…


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    9 septembre 2019

    Ames de l'Amérique

    1999, Ohio. Le médecin Vorhees, célèbre pour pratiquer des avortements dans son hôpital, est abattu par Luther Amos Dunphy, soldat de « l'Armée de Dieu ». Ce crime, commis de sang-froid, est le point de départ du nouveau récit de Joyce Carol Oates, dans lequel elle dissèque les enjeux cachés derrière les droits des femmes aux Etats-Unis : des enjeux à la fois politiques, religieux, familiaux et sociaux. Tout au long des 860 pages qui compose son œuvre, elle développe avec une précision et un sens du détail inouï la psychologie et les évolutions de ses personnages, qui se libèrent rapidement de leur enveloppes fictionnelles pour devenir de véritables personnes, représentatives chacune à leur manière d'une frange du peuple américain. Un livre de martyrs américains est un roman d'une justesse et d'une force unique, à la densité littéraire palpable, qui marquera cette rentrée littéraire autant que ses lecteurs : de manière indélébile. Assurément l'un des textes les plus forts de la littérature américaine.


  • par (Librairie La Galerne)
    6 septembre 2019

    Remarquable !

    Le 2 novembre 1999 dans l’Ohio. Gus Voorhees, un médecin pratiquant des avortements, est abattu de sang-froid par Luther Dunphy. Joyce Carol Oates développe les parcours de ces deux « martyrs » (la victime et l’assassin), ceux de leurs proches et explore à la fois les origines du drame et ses conséquences sur leurs familles. Elle pose un regard intelligent, complexe et nuancé sur ce débat qui divise l’Amérique. Un roman puissant qui nous secoue, nous bouscule, un véritable tour de force. Remarquable !