Olga

Olga

Bernhard Schlink

Gallimard

  • Olga

    C'est l’histoire de Olga, avec ses espoirs et ses déconvenues et surtout son amour pour Herbert, le rêveur, l'aventurier qui disparaîtra un jour sans laisser de traces. Elle traversera le siècle, les deux grandes guerres, sans jamais fermer la porte à ce grand amour. Elle est née pauvre, recueillie par une grand-mère acariâtre et elle comprend très vite que l'école et l'éducation seront sa porte de sortie.
    Un très beau roman sur le destin d'une femme libre et amoureuse au cœur d'une Allemagne toujours prête à tout pour assouvir ses rêves de grandeur.


  • par (Librairie L'Armitière)
    16 mars 2019

    Olga est une femme allemande qui traverse avec impuissance, un siècle finissant. Dans ce vingtième siècle ébranlé par deux guerres mondiales , l'auteur devient le dépositaire de cette vie de femme, traversée par la présence d'un homme aux abonnés absents. Cet amant, Herbert rêve d'ailleurs et part régulièrement en expédition aux quatre coins du monde.
    Un jour, il décide de réaliser son rêve le plus fou, l’expédition aux confins du Grand Nord . Olga l'attend sans cesser d’espérer un retour improbable; Elle lui écrit des lettres d'une grande sensibilité, ces missives que l'on découvre à la fin du roman.
    Une ode aux femmes, à celles qui vivent dans l'ombre de ceux qui épousent la lumière.


  • 11 mars 2019

    Allemagne & amour

    De l’auteur, j’avais adoré son premier roman Le liseur. Son précédent La femme sur l’escalier ne m’avait pas convaincu.
    J’ai donc ouvert son dernier roman, et j’ai aimé Olga.
    Orpheline polonaise recueillie par sa grand-mère allemande, elle se lit d’amitié avec Herbert, le fils de l’industriel. Mais la famille d’Herbert ne voit pas d’un bon œil cet amour naissant. Herbert est un être à part : il adore courir, de l’aube au crépuscule.
    Olga se bat pour devenir institutrice et y parvient, tout en aimant Herbert qui part dans la colonie africaine de l’Allemagne, puis en Amérique du Sud, avant une expédition en Arctique.
    Olga voit se déclarer la Première puis la Seconde Guerre mondiale. Elle raconte à Ferdinand, le dernier-né de cette famille, sa vie.

    J’ai aimé le personnage d’Olga, femme forte qui sait ce qu’elle veut, son amour inconditionnel pour Herbert à qui elle ne cesse d’écrire pendant des années.

    J’ai aimé sa vision de l’Allemagne : « trop de grandeur », et son acte final de rébellion.

    Un roman lu d’une traite, un personnage de femme émouvant.

    L’image que je retiendrai : Celle de Ferdinand partant à Tromso à la recherche des lettres d’Olga à Herbert.

    https://alexmotamots.fr/olga-bernhard-schlink/


  • par (Librairie Ravy)
    25 février 2019

    Lorsqu’Herbert disparaît lors d’une expédition en Arctique, il laisse derrière lui son amour de toujours Olga. Elle continuera de lui envoyer des lettres et de l’attendre en vain. Olga gardera ses secrets pour elle jusqu’à sa mort, emportant avec elle ses multiples vies dues à la première et à la seconde guerre.
    C’est à la découverte des lettres d’Olga envoyées à Herbert, que l’on découvre les multiples facettes de son existence et les mystères de sa mort.
    Véritable fresque féminine, on se laisse bercer par la magnifique plume de Bernhard Schlink !
    Elisa


  • par (Fontaine Auteuil)
    22 février 2019

    Olga est un cœur simple, digne, secret. Elle naît au début du XXème siècle dans une Allemagne encore paysanne, tout à l'Est du territoire. Son enfance et sa vie sont guidées par une infaillible soif d'apprendre, une ouverture et compréhension qui font d'elle une personne un peu à part dans sa communauté villageoise. La beauté de cette différence c'est aussi un regard porté sur ceux qu'elle rencontre, tout particulièrement son grand amour Herbert qui l'aime sincèrement en retour contre l'avis de ses parents. Olga aime avec une admirable constance, une sollicitude prête au sacrifice. Mais Olga est aussi une force tranquille que rien n'ébranle dans ses convictions.
    Schlink signe un magnifique portait de femme, un magnifique roman sur le secret d'un être d'une humanité bouleversante.


  • par (Fontaine Villiers)
    21 février 2019

    Ce roman nous raconte Olga. Olga enfant, orpheline, pauvre et recueillie par une grand-mère peu aimante. Olga adolescente qui se lie à Herbert, fils d'un riche propriétaire, et qui se bat pour devenir institutrice. Olga adulte qui traverse les guerres et espère le retour de Herbert, parti explorer la terre entière.
    Dans un style tout en simplicité et en élégance, Bernard Schlink nous livre le portrait extrêmement émouvant d'une femme libre, éprise et insoumise, avec laquelle on traverse une partie de l'Histoire de l'Allemagne.


  • par (Librairie Espace-Temps)
    9 février 2019

    ROMANCE DOUCE AMERE

    L'histoire débute à la fin du 19e siècle dans l'Empire allemand: Olga, petite fille perd ses parents et va vivre chez sa grand-mère qui ne l'aime pas. Voisine de la famille riche du village, Olga s'éprend d'Herbert, le fils mais leur mariage n'est pas possible, trop d'écart de classe! Ils vivront loin de leur famille mais Herbert part en expédition vers le Grand Nord en 1912 et la séparation sera dure. Nous irons jusqu'en 1971 mais je vous laisse découvrir le style brillant et l'histoire qui ne l'est pas moins


  • par (Librairie La Buissonnière)
    9 février 2019

    Intransigeances

    Roman d'amour, roman de l'espoir et de l'attente infinie, roman de l'intransigeance, "Olga" est aussi une autre manière d'évoquer l'Allemagne sur un siècle à travers un personnage féminin fort attachant et fort romanesque. Olga est une femme lucide et altruiste qui traverse le temps avec douceur et énergie dans l'attente d'un possible et ultime retour de l'amour unique de sa vie. Fidèle à son amour et à ses principes, femme de conviction, autonome et érudite, Olga ne se laisse pas émouvoir ni subjuguer par les rêves grandioses de son pays et résiste à sa manière. Une belle lecture hivernale!


  • par (Librairie La Galerne)
    7 février 2019

    Un de nos très beaux coups de cœur !

    Passionnant destin de femme, nous avons beaucoup aimé Olga et retrouvé en partie la grâce du Liseur de Schlink. À vous de découvrir l’histoire d’Olga mais sachez qu’Olga est une femme amoureuse, une femme forte, généreuse et une grande dévoreuse de livres, marquée par la grande histoire et les rêves de puissance des hommes. Un de nos très beaux coups de cœur !


  • par (Librairie La Galerne)
    7 février 2019

    Un de nos très beaux coups de cœur !

    Passionnant destin de femme, nous avons beaucoup aimé Olga et retrouvé en partie la grâce du Liseur de Schlink. À vous de découvrir l’histoire d’Olga mais sachez qu’Olga est une femme amoureuse, une femme forte, généreuse et une grande dévoreuse de livres, marquée par la grande histoire et les rêves de puissance des hommes. Un de nos très beaux coups de cœur !


  • par (La Lison)
    1 février 2019

    On aime !

    Deux jeunes gens que leur condition sociale oppose voient leur amour contrarié. Ne pouvant se marier mais ne pouvant non plus se résoudre à se quitter, ils mènent leurs destins : celui d'Herbert est de se perdre dans des expéditions, celui d'Olga est d'attendre Herbert. Les années passent. Que reste-t-il de leur amour ? Des secrets bien gardés.


  • 16 janvier 2019

    Après le décès de ses parents, Olga doit quitter la Sibérie pour suivre sa grand-mère paternelle, une femme dure au cœur sec, en Poméranie. Elle se lie d’amitié avec Herbert et Viktoria, les enfants d’un riche industriel. Elle et Herbert tombent amoureux mais sa condition très modeste est un frein pour la famille d’Herbert.

    Nous sommes au début du XXème siècle. Olga est déterminée à devenir institutrice et elle le devient en surmontant bien des difficultés. Assoiffé d'immensité, Herbert s'engage dans l'armée pour combattre en Afrique. Il en reviendra toujours assoiffé de conquêtes. Puis ce sera l'Argentine et une expédition à destination de l'Arctique qui doit être la première à franchir le Passage Nord-Est. Pendant ce temps, Olga trompe l'attente et la solitude en s'occupant en plus de son travail du jeune Eik, l'enfant de voisins. Mais les mois se transforment en années, et elle n'a toujours aucune nouvelle d'Herbert...

    Je n’en dirai pas plus sur l’histoire sauf que la dernière partie est riche en surprises et en émotions. À travers la vie d’Olga, Bernard Schlink retrace l'histoire de l'Allemagne sur plus d'un siècle avec ses rêves de grandeur, ses fantasmes de domination et de puissance. Un beau portrait d’une femme forte et intelligente bousculée par l’Histoire et par les fantasmes de grandeur des hommes. C'est subtil et élégant !


  • par (Librairie Dialogues)
    15 janvier 2019

    Si vous avez aimé "Le liseur", il est fort probable que vous succombiez au charme du nouveau livre de son auteur. Les ingrédients sont les mêmes ou presque : une écriture toujours aussi dense et plaisante, un amour atypique et en toile de fond les tragédies qui balayent l'Allemagne tout au long du XXe. Avec des petites touches délicates, il brosse le portrait de cette femme confrontée aux désirs de grandeur de son pays et des hommes qu'elle aime jusqu'à obtenir un tableau émouvant et attachant de cette femme pas si lisse et ordinaire qu'il n'y paraît.


  • par (Fontaine Kléber)
    9 janvier 2019

    Olga, c'est l'histoire d'une jeune orpheline élevée par sa grand-mère dans un petit village à l'est de l'empire allemand. C'est sa rencontre avec le jeune Herbert riche héritier. Son amour des études et sa passion pour l’apprentissage, tandis que lui rêve d'aventure et d'infini. Ce sera leur histoire d'amour, douce et patiente, au gré des voyages d'Herbert, malgré l'opposition des familles et préservée par Olga quelque soit les issues. C'est une histoire qui traverse toute une époque, les anciennes colonies et les explorations des terres inconnues, puis les deux guerres mondiales, et qui nous offre, avec beaucoup de tendresse, des vies simples qui rêvent de grandeur.
    Un très beau roman qui nous bouleverse.


  • par (Fontaine Kléber)
    8 janvier 2019

    Olga, c'est l'histoire d'une jeune orpheline élevée par sa grand-mère dans un petit village à l'est de l'empire allemand. C'est sa rencontre avec le jeune Herbert riche héritier. Son amour des études et sa passion pour l’apprentissage, tandis que lui rêve d'aventure et d'infini. Ce sera leur histoire d'amour, douce et patiente, au gré des voyages d'Herbert, malgré l'opposition des familles et préservée par Olga quelque soit les issues. C'est une histoire qui traverse toute une époque, les anciennes colonies et les explorations des terres inconnues, puis les deux guerres mondiales, et qui nous offre, avec beaucoup de tendresse, des vies simples qui rêvent de grandeur.
    Un très beau roman qui nous bouleverse.