Donne-moi encore cinq minutes

Donne-moi encore cinq minutes

Yonatan Berg

L'Antilope

  • 29 avril 2018

    Avec pour toile de fond le problème brûlant de l'implantation de la population juive en territoire palestinien, Yonatan Berg brosse le portrait de deux trentenaires juifs israéliens , Bnaya et Yoav. Ils sont amis depuis l'enfance mais leurs chemins se sont séparés depuis plusieurs années. Tous deux sont arrivés à un tournant de leur vie où ils comprennent qu'ils ne peuvent plus continuer sur leur route familière et qu'il est temps pour eux de s’extirper de la zone d’ombre où ils sont restés coincés depuis trop longtemps
    Derrière le portrait croisé de ces deux hommes, se dessine celui d'une réalité israélienne toute en contraste, où le laïc et le religieux se côtoient, s'opposent, se mélangent.. Yonatan Berg ne prend pas parti, ne dénonce rien ouvertement mais restitue avec finesse et objectivé toutes les nuances de ce tableau complexe, riche en couleurs dissonantes.
    Dans ce premier roman porté par une belle écriture, parfois très poétique, ce qui est tout particulièrement intéressant c'est que l'auteur a grandi près de Ramallah, dans une de ces colonies religieuses qu'il connaît donc bien et dont il nous fait découvrir le quotidien.
    J'imagine que l'on retrouve beaucoup de Yoan Berg dans ses deux personnages. Comme Yoav, il a tourné le dos à la religion et quitté la colonie quand il était adolescent. Bnaya doit probablement incarner celui qu'il serait devenu s'il n'était pas parti...
    J'ai trouvé cette lecture aussi passionnante qu'enrichissante !