L'amour après

L'amour après

Judith Perrignon, Marceline Loridan-Ivens

Grasset

  • par (Librairie La Buissonnière)
    2 mars 2018

    Ce texte est bouleversant de vitalité et de sincérité.

    Une lecture aussi indispensable et sensible que l'était son récit précédent "Et tu n'es pas revenu". Une belle idée réflexive autour de l'amour et des sentiments après la déportation, le rapport au corps, au sien, à celui des autres. Marceline Loridan-Ivens entraîne le lecteur dans un tourbillon de souvenirs, d'aimables amours, de passions, d'ivresse et de fulgurances.


  • par (Librairie La Grande Ourse)
    1 mars 2018

    Ce texte est bouleversant de vitalité et de sincérité.

    Un très beau témoignage fort sincère et émouvant d'une "si jeune vieille dame" !
    Comment aimer, comment s'aimer après l'indicible épreuve de la déportation...
    Marceline Loridan-Ivens évoque ses amours, ses amants, ses amis au travers des lettres qu'elle a reçues et envoyées toute sa vie.


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    31 janvier 2018

    Après avoir évoqué la culpabilité d'avoir survécue aux camps de concentration, alors que son père y était resté, Marceline Loridans-Ivens s'interroge sur le fait d'aimer ou d'être aimé(e) après cette terrible expérience. Toujours juste,jamais larmoyant elle raconte ses différentes rencontres amoureuses, son rapport au corps et son incapacité à se mettre nue devant ces hommes,à cause du traumatisme qu'elle a subi dans les camps lorsque les nazis l'obligeaient à de deshabiller devant eux dans le but de l'humilier. A 89 ans cette femme parle d'un sujet qui reste tabou et pourtant elle l'aborde avec une simplicité et une sincérité déconcertantes. Un sujet qui raisonne avec notre actualité.
    Bouleversant!!!