Livre aux Trésors | Liège - Belgique

Tél./Fax : + 32 04 250 38 46

Place Xavier-Neujean
27A 4000 Liège

Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30
le samedi de 10h à 18h30

La librairie est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 10h à 18h30

Nouveau : 

Livre aux Trésors ouvre un espace disquaire dans la librairie : cd, vinyles, livres, nos sélections, nos conseils, nos découvertes, les vôtres, et tout est commandable (mais oui, même les imports japonais), et pas plus cher qu’ailleurs dans la très grande majorité des cas, et même moins cher quand on peut !

 

La librairie Livre aux Trésors est née en 2002 dans une rue discrète du centre de Liège, sous l’étoile de Robert Louis Stevenson. C’est une librairie indépendante et généraliste. Bon, c’est vrai, on ne couvre pas, en magasin, tous les domaines du livre, et l’on défend surtout la littérature française et belge et étrangère, la SF, le fantastique et le polar, les sciences humaines, la philosophie, la littérature pour enfants, l’illustration pour enfants et pour grands, à travers notamment un rayon de bandes dessinées consacré principalement aux éditeurs dits indépendants. S’ajoutent à cela un rayon pratique bien pratique, un rayon revues et un rayon art (modeste, mais en progrès) : architecture, photo, graphisme, beaux arts. Libraires indépendants, cela signifie tout d’abord un métier avec ses exigences propres telles que la commande et son suivi, une connaissance aussi vaste que possible (inévitablement parfois superficielle) de la galopante production éditoriale et la défense d’un fonds éclectique et pertinent où nous laissons parler notre subjectivité. Un métier, donc, mais aussi un projet. De vie, bien sûr, pour nous personnellement, mais pas seulement. Parce que la littérature, les images et les idées doivent respirer, être vivantes et sortir de leurs livres, nous avons voulu que la librairie nous implique dans une action culturelle et politique au coeur de notre ville. Alors depuis le début, nous organisons des rencontres (une centaine à ce jour) avec des écrivains (De Thomas Gunzig à Ludmila Oulitskaïa en passant par les Wu Ming), des chanteurs et musiciens (Dominique A, Miam Monster Miam), des illustrateurs, que nous exposons aussi (Delphine Durand, José Parrondo, Marc Boutavant, Kitty Crowther, Vincent Mathy, Pierre Bailly, François Godin, Fifi, etc. Y’en a qui sont nos potes, n’empêche, ils sont hautement talentueux), et beaucoup d’autres encore, poètes, philosophes, scientifiques, éditeurs, politiques (Vinciane Despret, Michel Volkovitch, Eric Hazan, Jean-Louis Comolly, etc). Et comme les idées respirent d’autant mieux qu’elles circulent dans une atmosphère conviviale et joyeuse, nous proposons un coin café où s’asseoir, lire et débattre. Libraires indépendants, c’est enfin revendiquer une liberté de penser qui se moque des chapelles et des partis, ce qui ne nous empêche pas d’affirmer notre engagement politique, plutôt franchement à gauche (parce qu’il y a urgence), mais avec une belle couleur libertaire. Car nous nous plaisons à citer Jean Paulhan : « La littérature aussi est un langage, et une fête pour tout le monde, où tout le monde est invité. »