Jeanne Cordelier

La dérobade

Phébus, "Libretto"
12,80 €
 
Jeanne Cordelier est apparue sur la scène littéraire par effraction avec La dérobade (1976). Il est enfin réédité. Ce récit, rouge sang, des années de prostitution d’une jeune fille issue d’une famille prolétaire de la banlieue parisienne est un vrai coup de maitre littéraire : un style, un rythme et une voix que vous n’oublierez pas !

Quentin Schoëvaërt

Atout-livre - Paris 12e, Librairie La femme renard - Montauban, le 25 septembre 2012