Blanc

Initiales remercie Thomas Vinau de nous avoir offert "Blanc" un texte d’une beauté brutale. Retrouvez cet inédit dans nos librairies.

D’abord purement poétique, la phrase de Thomas Vinau, au cours des années, s’est déployée. Mais pas trop. Pas au point de nous donner la certitude que ces trois textes publiés aux éditions Alma étaient bien des romans. Ni romans lacunaires, ni poèmes en prose pas pressés d’en finir, un peu des deux certainement, textes fins dont la forme morcelée, en courts chapitres ou seuls paragraphes, semblaient porter l’empreinte de ce double mouvement. Du souffle voyageur de Nos cheveux blanchiront avec nos yeux aux poignants émerveillements de Ici ça va jusqu’à la récente La Part des nuages, variation aussi triviale que profonde sur les imaginaires, enfantins et adultes, Thomas Vinau a confirmé en une poignée d’années que sa voix serait de celles qui comptent. 

Voilà pourquoi nous sommes très fiers aujourd’hui de vous donner à lire Blanc, un texte d’une beauté brutale, à la fois tout à fait significative de la manière si singulière de l’auteur d’attaquer son sujet, en biais, par le flanc le plus inattendu, et à la fois situé dans un univers qui pour lui était parfaitement inédit. Ciselé, poli, coupant, le verbe que vous vous apprêtez à découvrir ne pourra pas vous laisser indifférent et nous sommes prêts à parier que ce voyage poignant et immaculé auquel nous vous invitons ne sera pas le dernier que vous ferez en compagnie de Thomas Vinau.

Grégoire Courtois

 

 

Librairie Obliques (Auxerre)