À la Une
Acheter chez de vrais libraires c’est moins cher !

Acheter chez de vrais libraires c’est moins cher !
 
La rentrée littéraire c’est une fête, une sorte de Noël avant l’heure : nous recevons plein de gros paquets remplis de livres. Et c’est un vrai plaisir de découvrir ces couvertures chamarrées, ces titres que nous avons lus durant l’été – le libraire reçoit ce qu’on appelle des services de presse ou épreuves quelques semaines avant parution – et qu’il nous tarde de conseiller à nos clients : les nouveaux livres de Steve Tesich, Leonardo Padura, Yanick Lahens, Jean-Marie Blas de Roblès… Et beaucoup d’autres dont nous vous parlerons dans cette lettre.
 
Cette année, la rentrée littéraire a aussi un petit goût de castagne, sur le mode Amazon versus auteurs, éditeurs et libraires. Deux pétitions ont été lancées, aux Etats-Unis et en Allemagne, pour dénoncer les mesures de rétorsion qu’Amazon impose aux éditeurs Hachette et Bonnier, pétitions signées par près de 1500 auteurs en Allemagne et 500 aux Etats-Unis. Car le géant américain ne fait dans la dentelle, ce qui ne surprend guère, faute de ne pas disposer des conditions commerciales qu’il exige, le e-libraire retire certains titres de ses préconisations, fait trainer les délais de livraisons et autres élégances de ce type. Un libraire fait des choix et c’est là l’essence de son métier, mais si nous aimons un livre nous le défendons, point, notre premier critère à nous est qualitatif. 
 
En France les pouvoirs publics ont envoyé un signal fort pour le soutien à la librairie indépendante, la loi encadrant la vente à distance, votée en juillet, interdit désormais et la remise de 5% - remise maximale autorisée pour la vente de livre en magasin – et la gratuité des frais de port pour la vente en ligne. Le résultat est limpide : acheter ses livres dans de vraies librairies est désormais moins cher qu’en ligne. Une information à partager très largement !
Bonne rentrée à tous.
 
Wilfrid Séjeau
Président d’Initiales
 

Nos dernières lectures
Antoine Volodine
Terminus radieux
Seuil, "Fiction & Cie"

Dans un monde borné par la sauvagerie fasciste et les radiations engendrées par des accidents nucléaires à répétition, le (...)

+ voir la fiche complète
+ réserver ce livre

 
Véronique Poulain
Les mots qu’on ne me dit pas
Stock

Véronique Poulain nous ouvre les portes d’un quotidien pas comme les autres : celui d’une petite fille dont les parents (...)

+ voir la fiche complète
+ réserver ce livre

 
Don Carpenter
Deux comédiens
Cambourakis
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy

Après Sale temps pour les braves et La promo 49, les éditions Cambourakis avaient entamé avec la publication de Strass et (...)

+ voir la fiche complète
+ réserver ce livre

Événements
Michel Quint au théâtre du Nord

Mercredi 1 Octobre 2014 - 19h00
Le Bateau Livre - Lille
On ne présente plus le formidable auteur d’Effroyables jardins (Joëlle Losfeld), traduit dans 25 langues et adapté au (...)

+ lire la suite

 
Clara Dupont-Monod

Mercredi 1 Octobre 2014 - 20h00
47° Nord
Conférence-rencontre avec Clara Dupont-Monod pour Le roi disait que j’étais diable paru chez Grasset animée par Jean-Marie (...)

+ lire la suite

 
Geneviève Brisac

Mercredi 1 Octobre 2014 - 20h00
Point Virgule - Namur (Belgique)
Nous accueillons ce 1er octobre à 20 heures Geneviève Brisac à l’occasion de la parution de son nouveau roman Dans les yeux (...)

+ lire la suite

Côté poche
Florence Seyvos
Le garçon incassable
Points

Dans ce court roman, Florence Seyvos nous raconte deux histoires en parallèle : celle de Henri, « demi »-frère de la (...)

+ voir la fiche complète
+ réserver ce livre

Zoom
La gourmandise

La gourmandise c’est le dernier dossier Initiales paru pour boire, manger et lire !

+ lire la suite